Références

  • Avant le démarrage
  • 9 aout 2008
  • 18 décembre 2008
  • 13 janvier 2009
  • mise en oeuvre des torchis de paille et de terre
  • mise en eouvre des torchis de paille et de terre
  • fouillles et terrrassements du RDC  mars 2009
  • découverte de la cheminée du R+1 avec écusson d'époque à définir en avril 2009
  • mise à nu des planchers d'origines au R+3 pour vérification des structures avant mise en oeuvre des nouveaux revêtements
  • mise en place de la première marche escalier manorial en chêne massif juillet 2009
  • maintien poteau en attente nouvelle pièce pour réhabilitayion juillet 2009
  • restructuration du pan de bois rue au niveau RDC
  • PAN DE BOIS et nouveau revêtement plancher cloués aux clous de cuivre juillet 2009
  • découverte d'une statuette , partie intégrante du pan de bois lors de travaux de maçonnerie sur rue mars 2010
  • rénovation d'un manteau de cheminée et enduisage à la chaux mai 2010
  • rénovation pavage de dalles de schistes vers cour arrière juin 2010
  • aa
  • ss
  • ss
  • kk

Maison à Pondalez - Tréguier (22)

Réalisation : Etude faisabilité, Chiffrage, Projet Réhabilitation, Economie avec direction travaux

Maison historique (unique en Cotes d'Armor) découverte exceptionnelle effectuée par Monsieur Thierry GLACHANT, Architecte du patrimoine exerçant à PARIS, notre cabinet a été missionné pour les Etudes économiques d’un projet de réhabilitation de cet ancien couvent du 14ème devenu maison dite à Pondalez. plus de photos ...

Economie globale du projet, diagnostic technique du bâti, mission d’OPC. Ville de Tréguier (22).

Découverte architecturale unique, les Maisons dites à Pondalez n’étaient connues jusqu’à aujourd’hui que sur le Finistère. Deux modèles subsistaient à ce jour, dont le musée de Morlaix (29).

On parle aussi de Maison à lanterne, terme désignant la cour intérieure couverte située au coeur de l’édifice. S’y affrontent de part et d’autre un escalier monumental en chêne richement sculpté – chargé d’assurer la communication à chaque étage entre les pièces de l’avant et celles de l’arrière grâce à un système de galeries (en breton pondalezioù, pondalez au singulier, du français pont d’allée) – et une majestueuse cheminée en granit. Lieu de prestige, la cour bénéficiait à l’origine de l’éclairage d’une suspension, système par la suite remplacé par des fenêtres installées au niveau de la toiture laissant entrer la lumière du jour.